La composition en anglais scientifique : construction d'une base de données dans le domaine de la physico-chimie

L'expérience pédagogique auprès d'étudiants de physique, chimie et biologie a fourni des échantillons d'erreurs, ainsi qu'un stock important de documents authentiques (articles de vulgarisation scientifique ou publications spécialisées) utilisés pour les besoins de l'enseignement.

Pour les besoins de la recherche sur les composés et autres groupes nominaux complexes en anglais scientifique, et en l'absence à l'ULCO de logiciels adaptés, une saisie informatique a été effectuée simplement sous Excel, où il a été possible d'opérer des tris selon différents critères, ainsi que d'utiliser des filtres élaborés.

La saisie sous Excel a facilité l'exploitation des données, mais elle ne permet pas l'utilisation directe par des tiers. Inspirée de deux types de modèles, d'une part WordNet qui fournit des exemples en contexte, et d'autre part les glossaires scientifiques en ligne comme celui de McGraw-Hill qui fournit une définition, mais pas d'exemples, une base de données informatisée a été élaborée sur mesure pour les besoins spécifiques, c'est-à-dire la consultation conviviale et efficace, sans oublier les possibilités d'évolution, les futurs usagers pouvant ajouter leurs propres données. Le public susceptible d'être intéressé peut varier des étudiants scientifiques aux chercheurs confirmés, en passant par les traducteurs spécialisés, sans oublier les enseignants.

Il reste à augmenter et étendre cette base de données, en effectuant un travail, de préférence en équipe, de dépouillement de documents à grande échelle à l'aide d'un concordancier adapté.

RETOUR